Publié par Laisser un commentaire

Découvrez la différence entre agriculture biologique et agriculture biodynamique

Agriculture biologique vs biodynamique

Agriculture biologique et biodynamique des concerts pas si récent

L’agriculture biologique a été réglementée par un règlement européen en 1991, mais le concept a été énoncé par le philosophe autrichien Rudolf Steiner en juin 1924.

L’agriculture biodynamique

L’agriculture Biodynamique ou l’agriculture Demeter est contrôlé par Demeter France donc voici le site :http:// https://www.demeter.fr/

Le concept de l’agriculture biodynamique a développé par le biochimiste et agronome Erhenfried Pfeiffer, qui remet en cause les méthodes de l’agriculture moderne en 1930.

En 1940, l’agronome anglais Albert Howard publie ses théories sur la fertilité des sols et sur l’emploi d’engrais obtenu à partir de ressources renouvelables et composter. Les premiers cahiers de charges sont établis en 1972 par la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique).

Les principes de l’agriculture Biologique

Logo AB
Logo AB

L’agriculture biologique repose sur un cahier des charges établir sur plusieurs principes en rapport avec la responsabilité écologique, la santé des sols et de la planète. L’agriculture biologique est régie par le réglemente européen 834/2007 et 889/2008 ainsi que le nouveau règlement 2018/848 qui rentrera en vigueur le 31 décembre 2020.

Le cahier de charges de la culture biologique

  •   Interdiction de produits chimiques, pesticides, engrais chimiques de synthèse et OGM.
  • La préservation de la biodiversité.
  • Le recyclage de matières organiques
  • Le désherbage mécanique, thermique ou manuel (à l’exclusion de tout herbicide de synthèse).

Les principes de l’agriculture biodynamique

Demeter Logo
Demeter Logo

L’agriculture biodynamique voit l’agriculture comme un tout, qui interagit avec son environnement. En plus de respecter les principes du Bio elle va plus loin. L’agriculture biodynamique soigne aussi les sols et renforce les plantes.

Le cahier de la culture biodynamique

  • Certification d’agriculture biologique
  • L’utilisation systématique de préparation biodynamiques biodynamiques
  • La prise en considération des rythmes cosmiques
  • Préférence pour les variétés non hybriques. Hybrides à CMS interdits.
  • La conversion totale du domaine en biodynamique  en 5 ans.
  • Le substrat de rempotage doit être composé à 25 % minimum de compost ayant reçu les  préparations biodynamiques.
  • Utilisation du cuivre réduite de moitié. Cuivre interdit sur les cultures annuelles.

La culture maraîcher en biodynamique

La culture biodynamique des fruits et légumes une source de vitalité des sols. La production biodynamique considère la terre comme un être vivant qui doit être nourri comme les hommes. Aujourd’hui, plus de 50 pays ont adopté un cahier des charges pour l’agriculture Biodynamique.

Les différences entre les deux cultures

La conversion du domaine doit être totale, il est strictement à un producteur en biodynamique ne peut pas gérer en même un domaine en conventionnel.

Tous les composts doivent recevoir les préparations, biodynamiques. L’utilisation du cuivre sur les plantes annuelles est interdite, sauf dérogation qui est uniquement possible sur les pommes de terre.

En Alsace, l’agriculture biologique est très dynamique. L’Alsace est le taux de conversion le plus important de toute la région du Grand-Est.

L’agriculture Biodynamique est-elle l’avenir de l’agriculture  biologique.

Découvrez nous ainsi que nos services  :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *